A quelle fréquence entretenir la chaudière ?

A quelle fréquence entretenir la chaudière ?

La maintenance de chaudière concerne aussi bien les locataires que les propriétaires. Cependant, différentes questions restent en suspens par rapport à la tarification et à l’obligation de la prestation.

À quelle fréquence faut-il faire l’entretien de chaudière ?

Pour commencer, l’entretien de chaudière à Lyon doit se faire en fonction des recommandations du fabricant et de votre chauffagiste. Néanmoins, une inspection une fois par an demeure un grand minimum. Là-dessus, l’objectif reste systématiquement le même. Éviter une quelconque défaillance de l’appareil pour votre sécurité. De plus, le chauffagiste vérifie le rendement de votre chaudière pour éviter une surconsommation et donc des dépenses énergétiques. Sans parler de la prévention d’une panne éventuelle. C’est bien connu, le chauffage tombe toujours en panne au plus mauvais moment. L’entretien permet d’éviter ce type de situation.

Quels sont les chaudières concernées ?

L’obligation de maintenance de chaudière à Lyon concerne certains types de chaudière. Premièrement, les appareils disposant d’une puissance inférieure ou égale à 400 kW. Deuxièmement, l’obligation concerne les chaudières qui utilisent des combustibles gazeux, solides ou liquides. D’ores et déjà, si vous possédez une chaudière à charbon, au bois, au gaz ou au fioul, vous êtes concerné par les mesures législatives. L’obligation d’entretien s’applique également sur les chaudières multi combustibles. Un entretien au minimum une fois par an demeure indispensable. Mais sachez que dans certaines situations, l’entretien s’effectue tous les six mois.

Qui est responsable de la maintenance ?

Entre-temps, une distinction s’opère s’il s’agit d’une chaudière individuelle ou collective. Dans le premier cas de figure, c’est l’occupant de l’appartement ou de la maison qui en a la responsabilité. Peu importe si vous êtes locataire ou propriétaire, vous êtes libre de choisir votre prestataire comme bon vous semble. Si par contre il s’agit d’une chaudière collective, l’entretien incombe au syndic de copropriété. Lorsque le bâtiment appartient à un propriétaire unique, la charge de l’entretien lui appartient.

Au fond, l’entretien d’une chaudière est absolument primordial. Vous évitez une intoxication éventuelle au monoxyde de carbone et vous bénéficiez d’un réglage optimisé. De ce fait, vous réalisez des économies d’énergie en réduisant votre impact écologique.

Laisser un commentaire

*