Comment évaluer le coût d’un loyer pour un investissement locatif ?

Comment évaluer le coût d’un loyer pour un investissement locatif ?

En France, l’investissement immobilier a particulièrement le vent en poupe ! En effet, en situation de crise, les placements dans la pierre sont considérés comme plus rassurants. Découvrez comment estimer le loyer d’un logement en location.

Estimer le loyer d’un logement à louer

Avant tout, il est capital de faire estimer le loyer du logement que vous envisagez de louer. Pour ajuster votre loyer, il est important de tenir compte de tout un tas de paramètres :

  • les prix du marché ;
  • l’environnement du bien (l’attrait de la commune, les commodités, les infrastructures présentes, les espaces verts, etc.) ;
  • la superficie ;
  • les caractéristiques techniques du logement (l’isolation, le double vitrage, l’orientation, la qualité des matériaux, etc.) ;
  • les services annexes (présence d’un ascenseur, copropriété sécurisée, cave, garage, balcon, etc.)

Autrement dit, un loyer à Paris pour un appartement de standing avec toutes les commodités et une terrasse sera forcément plus élevé qu’un loyer dans la Creuse, même pour un bel appartement ensoleillé et lumineux !

Calculer le rendement brut de votre investissement locatif

Ensuite, il est important de calculer le rendement brut de votre location. Il convient alors d’appliquer la formule suivante : (montant du loyer x 12 mois) x 100 / prix d’achat (dont les frais d’acquisition).

Pour que cela soit plus concret, prenons un exemple. Imaginons que vous receviez un loyer à Nantes de 700 €, pour un appartement acheté 100 000 €, frais d’agence et de notaire inclus :
(700 x 12) / 100 000 = 8,4 %. La rentabilité brute de votre logement locatif à Nantes est de 8,4 %.

loyer appartement

Calculer la rentabilité nette d’un investissement locatif

Pour affiner votre calcul et trouver le rendement net de votre investissement, il convient d’y ajouter les charges ou autres taxes. Par exemple, il peut s’agir de la taxe foncière, des charges de copropriété, des frais d’assurances ou des frais de gestion immobilière.
Imaginez maintenant que votre appartement à Nantes vous coûte 900 €/an de charges de copropriété. Ainsi que 700 € de taxe foncière, 250 € de réparations et 150 € d’assurance de loyers impayés. Cela représente 2 000 € de frais/an.

Le calcul appliqué est le suivant : (montant du loyer x 12 mois) – (les charges locatives) x 100 / par le prix d’achat. Autrement dit, dans le cas suivant : (700 x 12) – 2 000 x 100 / 100 000 = 6,4 %. La rentabilité nette de ce logement locatif est de 6,4 %.

Pour affiner encore vos projections financières, renseignez-vous aussi sur la fiscalité concernant vos revenus fonciers. Des dispositifs fiscaux existent pour profiter de certaines exonérations. N’hésitez pas à bien vous renseigner à ce sujet pour faire d’importantes économies.

Laisser un commentaire

*