Comment réduire les risques d’effraction ?

Comment réduire les risques d’effraction ?

Vous partez bientôt en vacances, vous habitez dans une belle villa avec piscine ou dans un appartement contemporain design et vous craignez les cambriolages ? Voici nos conseils et astuces pour que vous puissiez facilement réduire les risques d’effraction de votre logement. Ainsi, vous n’aurez pas à connaître les joies du dépannage par un serrurier à Lyon (ou quel que soit votre adresse) !

1. Sécurisez votre porte d’entrée

porte

80% des cambrioleurs s’en prennent d’abord à votre porte d’entrée pour pénétrer dans votre logement, et y réussissent très souvent à cause d’une négligence de la part du propriétaire (porte non fermée à double tour, clefs sous le paillasson…).

Outre faire attention à vos clefs et penser à bien verrouiller votre logement lorsque vous le quittez, il existe d’autres dispositifs de dissuasion efficaces pour faire fuir un malfrat. Il s’agit en fait de le décourager en lui faisant perdre un temps précieux à essayer de forcer votre porte.

En effet, si aucune serrure ni aucune porte n’est inviolable, un voleur mettant plus de 3 minutes à ouvrir votre porte se découragera et fuira les lieux du crime : passé ce délai, il risque tout simplement de se faire repérer.

Il est ainsi conseillé d’optimiser votre porte d’entrée en installant un bloc-porte blindé A2P BP3 (normes de sécurité maximales) ou de blinder votre porte vous-même à l’aide de tôles en acier et d’un encadrement métallique.

La serrure est également à changer pour un dispositif 5 points A2P3. Cette serrure multipoints est la plus dure à craquer, puisqu’elle peut résister 15 minutes à toute tentative de forçage (par sciage, perçage, fusion, force, etc.).

2. Sécurisez vos fenêtres

fenetres

Après la porte d’entrée, 1 cambrioleur sur 3 tentera de forcer vos fenêtres. Pour l’empêcher de commettre son méfait, il faut appliquer la même logique que pour la porte, c’est à dire en rendant la tentative d’effraction trop compliquée pour que le criminel puisse aller au bout de son acte.

Pour sécuriser une fenêtre, il est important de se concentrer sur son vitrage, sa quincaillerie et ses volets. Une fenêtre très dissuasive possède en effet un double (voire triple) vitrage retardataire d’effraction ainsi que des volets roulants à verrouillage automatique.

Il est également important de lui ajouter des systèmes de renforcement au niveau de sa quincaillerie à l’aide d’une gâche anti-dégondage, un entrebâilleur, un verrou ou encore une grille de sécurité.

3. Investissez dans des systèmes de sécurité

alarme-maison

Plus un bâtiment est sécurisé, moins vous avez de risques qu’un cambrioleur choisisse votre logement comme cible.

Il s’agit ici de dissuader le malfrat et non de le retarder grâce par exemple à une clôture piquante ainsi qu’un portier vidéo commandant un portail automatisé.

Installer des éclairages extérieurs équipés de capteurs de présence et laisser allumer la radio durant votre absence sont également des bons éléments de dissuasion.

Les systèmes de sécurité électroniques sont à installer après la protection mécanique et sont un complément antivol. Les alarmes ou systèmes de vidéosurveillance ne sont ainsi utiles que lorsque que l’habitation est déjà correctement sécurisée.

4. Faites appel à un professionnel

gendarme

Faites-vous aider par votre entourage pour sécuriser votre logement. Vous pouvez par exemple demander à votre voisin de vider régulièrement votre boîte aux lettres et de contrôler les accès à votre logement.

Vous pouvez également faire appel à un conseiller en prévention vol, c’est-à-dire un policier ou un fonctionnaire communal spécialement formé à la prévention des vols. Ce professionnel se rend chez vous gratuitement  et vous divulgue des conseils sur-mesure adaptés à votre situation.

Toujours à l’aide de la police ou des gendarmes, vous pouvez signaler votre absence à un commissariat ou une gendarmerie de votre quartier. Ainsi, des rondes seront effectuées près de votre logement dans le cadre de l’opération « Tranquillité Vacances ».

Si malgré tous vos efforts et votre logement ultra-sécurisé vous vous rendez compte que vous vous êtes fait cambrioler, ne paniquez pas. Contactez d’abord un professionnel du dépannage de serrures à Lyon (ou quel que soit votre lieu de vie) pour qu’il puisse constater l’effraction. Vous pourrez ainsi porter plainte et vous faire rembourser par votre assurance.

En complément de cet article, n’hésitez pas à visiter le site du Ministère de l’Intérieur à cette adresse : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Mon-domicile/Contre-les-cambriolages-ayez-les-bons-reflexes

Laisser un commentaire

*