L’immobilier dans l’agglomération Montpelliéraine

L’immobilier dans l’agglomération Montpelliéraine

L’agglomération Montpelliéraine se classe parmi les territoires français les plus attractifs pour les étudiants et les jeunes. L’aire urbaine de Montpellier est aujourd’hui 2ème pour la part d’étudiants dans sa population totale, derrière l’agglomération de Poitiers.
En s’appuyant sur les données de l’INSEE, V-Immo revient sur les enjeux du logement pour les étudiants et les jeunes dans le département de l’Hérault.


L’offre immobilière dans l’aire urbaine de Montpellier

Les offres émanant des agences immobilières de Montpellier reflètent la forte attractivité de la ville sur les étudiants. Le pôle d’enseignement de Montpellier, de part sa diversité, exerce une attraction des étudiants à l’échelle de la ville, du département et de la région.
Le rôle des agences immobilières, comme celles issues du réseau ORPI, réside alors dans la prise en compte de ces données pour proposer aux jeunes et aux étudiants une offre de logement à la fois adaptée à leurs besoins, diversifiée et accessible.

Les étudiants non épargnés par les mouvements pendulaires

Les mouvements pendulaires font référence aux déplacements quotidiens entre le domicile et le lieu de travail ou d’étude. Les étudiants Montpelliérains ne sont pas épargnés par ces déplacements puisque 23% d’entre eux, soit 12 000 étudiants, résident en dehors de l’agglomération.
Pourtant, des communes situées en périphérie de la ville comme Grabels peuvent être une bonne alternative en réponse aux critères de coût et de confort. L’agence immobilière Orpi à Grabels propose à titre d’exemple de nombreuses annonces pour la location d’appartement.
En dehors de la très prisée ville de Montpellier, d’autres communes disposent d’une offre de biens en location adaptée aux étudiants, comme Castelnau le Lez, Lattes, Juvignac ou Mauguio ( http://www.orpi.com/mauguio2000/).

Source : Repères Synthèse pour l’économie du Languedoc Roussillon, INSEE

Laisser un commentaire

*