Travaux d’économies d’énergie : quel prêt immobilier choisir ?

Travaux d’économies d’énergie : quel prêt immobilier choisir ?

Un prêt immobilier permet de financer l’achat d’un bien immeuble à usage d’habitation ou un terrain destiné à la construction. A la différence d’un crédit à la consommation permettant la réalisation de projets jusqu’à 75 000 €, un crédit immobilier peut être accordé pour les réparations ou l’entretien d’un bien si le montant du prêt est supérieur à ce plafond. Zoom sur les différents types de prêts immobiliers destinés à la réalisation de travaux d’économies d’énergie.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer la rénovation énergétique d’un logement sans payer d’intérêts. Ce dispositif gouvernemental a été développé dans le but d’encourager les propriétaires à prendre part à une démarche collective de réduction de consommation énergétique et de gaz à effet de serre.

Ce prêt est accordé sans condition de ressources réglementaires mais plusieurs critères doivent tout de même être pris en compte :

  • Etre propriétaire d’un logement achevé avant le 1er janvier 1990
  • Utiliser le logement en tant que résidence principale
  • Le logement concerné doit être occupé personnellement par les propriétaires, loué ou destiné à la location dans les 6 mois qui suivent la fin des travaux

NB : pour bénéficier de ce prêt, les travaux lourds d’amélioration de la performance énergétique doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) par les pouvoirs publics.

Le prêt économies d’énergie

Le prêt économies d’énergie a été mis en place pour aider les locataires ou les propriétaires à réduire leur facture énergétique grâce à la réalisation de travaux d’économies d’énergie. 3 conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier de ce prêt et du crédit d’impôt :

  • Réaliser des travaux éligibles ouvrant droit au crédit d’impôt (ex : installation d’une chaudière à condensation, isolation des murs…)
  • Effectuer les travaux dans la résidence principale ou secondaire du propriétaire, à condition que le bien ait au moins 2 ans d’ancienneté
  • Obtenir une attestation qualitative de la part du professionnel en charge de l’installation des équipements / matériaux / appareils.

NB : les travaux doivent être réalisés par un professionnel pour bénéficier du prêt et du crédit d’impôt

>> Cliquez ici pour faire une simulation de prêt immo en ligne.

Laisser un commentaire

*