3 bonnes raisons de faire installer une chaudière condensation dans un logement

3 bonnes raisons de faire installer une chaudière condensation dans un logement

Dans les projets de construction aussi bien que dans les projets de rénovation, une même question revient sans arrêt : quel système de chauffage choisir ? Aujourd’hui, nous avons décidé de nous intéresser à la chaudière individuelle à condensation afin de voir quels intérêts elle présentait dans un logement.

Une solution économique et écologique

Dans le cadre de la réglementation thermique RT 2012 adoptée le 12 juillet 2010, la consommation énergétique des logements neufs ne doit pas dépasser les 50 kWhep/m²/an. Pour y parvenir, les constructeurs ont tout intérêt à adopter des solutions les moins énergivores possibles.

Parmi celles-ci, la chaudière gaz à condensation fait figure de référence : on l’appelle d’ailleurs « chaudière haute performance énergétique ». En effet, l’installation d’une chaudière à condensation peut permettre de faire entre 20 et 30% d’économies d’énergie !

Ces économies peuvent d’ailleurs être augmentées de 10% supplémentaires si la chaudière est couplée avec un thermostat d’ambiance ou une sonde de température extérieure. Ainsi équipée, une chaudière peut bénéficier du label A+.

Le gaz naturel s’avère également intéressant du côté de son coût. Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessous, sur les 5 dernières années, le prix du gaz naturel est resté très compétitif face à d’autres types d’énergies comme l’électricité, le fioul ou le propane.

Comparatif des coûts de différentes énergies pour le chauffage individuel

Source : projet-gaz.grdf.fr

Une solution qui s’adapte à tous les logements

Autre avantage de la chaudière gaz à condensation : elle peut être installée dans tous les types de logements :

  • Collectif (appartement) ou individuel (maison) ;
  • Neuf ou existant.

Pour les projets de rénovation, ce type de chaudière peut d’ailleurs bénéficier de différentes aides financières : CITE, CEE, Eco-PTZ. Quant aux logements neufs, ils pourront bénéficier du Label Energie-Carbone, qui prépare l’arrivée d’une nouvelle réglementation d’ici 2020.

Cette chaudière peut également s’adapter aux dimensions du logement, puisqu’il en existe différents modèles, plus ou moins compacts. Dans les logements les moins spacieux, on installera de préférence une chaudière murale, plus compacte et qui libère de l’espace au sol. À l’inverse, les logements ayant une superficie plus importante auront plutôt intérêt à être équipés d’une chaudière au sol pour pouvoir répondre à leurs besoins thermiques.

Attention cependant, en fonction du type d’installation, le diamètre de la tuyauterie ne sera pas le même : plus d’informations.

Modèle de chaudière gaz à condensation

Source : cegibat.grdf.fr

Une solution multi-usage

Pour finir, on notera que la chaudière à condensation permet non seulement de se chauffer, mais également de produire de l’eau chaude sanitaire ! Cela permet donc de profiter d’un équipement multifonction.

En ce qui concerne la production d’eau chaude, celle-ci peut se faire de trois manières différentes :

  • Instantanément : dans les logements relativement « petits », dont la surface n’excède pas les 90 m² et qui ne possèdent qu’une seule salle de bain, l’eau chaude peut être produite de manière instantanée ;
  • Par micro-accumulation : dans les logements d’une surface supérieure à 90 m² et qui possèdent au moins 2 salles de bain, on aura recours à un micro-ballon d’eau chaude d’une contenance de 3 litres environ, directement intégré dans la chaudière ;
  • Par accumulation : pour des besoins encore plus importants, il est possible d’utiliser un ballon sanitaire de plus grande contenance, qui peut être intégré à la chaudière ou installé séparément.

Laisser un commentaire

*