À quoi penser pour une maison aménagée PMR ?

À quoi penser pour une maison aménagée PMR ?

Vous envisagez d’aménager votre logement ou celui d’un de vos proches afin de le rendre plus accessible ? Pour favoriser le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite, il est parfois nécessaire de réaliser certaines modifications. Lesquelles ?

Aménager une salle de bains PMR

Les pièces d’eau font partie des espaces les plus à risque pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Les chutes y sont en effet plus fréquentes que partout ailleurs dans une maison. Il est donc indispensable de prêter une attention particulière à leur aménagement en prévoyant des équipements et des mobiliers adaptés. Le choix d’une douche à l’italienne pour les seniors fait partie des investissements à envisager. Grâce à son receveur extra-plat, il est facile d’y accéder sans avoir à lever la jambe, voire en fauteuil roulant.

Aménager la cuisine

Parmi les aménagements PMR à prévoir, il y a également tout ce qui concerne la cuisine. L’autonomie passe également par la confection des repas en toute sécurité. Pour cela, de nombreux paramètres doivent être étudiés. Pour les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant, l’abaissement des plans de travail peut constituer une solution. Le choix d’un mobilier suspendu peut également faciliter le passage des jambes et, de fait, l’accès aux différents équipements.

Pour ce qui est du poste de cuisson, il est plutôt conseillé de choisir des plaques vitrocéramiques ou à induction dont les commandes sont situées en façade. D’autres appareils électroménagers comme les fours à portes coulissantes ou les hottes télécommandables peuvent également faciliter le quotidien des personnes âgées et/ou handicapées.

Aménager les autres pièces

Si la cuisine et la salle de bains sont les deux pièces qui nécessitent généralement les plus gros travaux de rénovation, l’aménagement PMR d’une maison doit être pensé d’une manière plus globale. La domotique peut à ce titre s’avérer très intéressante, car elle va permettre de systématiser des fonctions qui jusqu’ici s’effectuaient manuellement. Cela peut aller de l’installation de volets roulants à la programmation du système de chauffage.

En outre, les normes d’accessibilité prévoient également des portes élargies (90 cm) et des seuils abaissés pour simplifier les déplacements. La pose d’un monte-escalier dans les habitations à étage fait également partie des pistes à envisager.

Grande salle de bains PMR

Aménager les abords avec des accès PMR

L’accès extérieur à la maison fait aussi partie des aménagements PMR à programmer. Les personnes présentant des difficultés de déplacement peuvent hésiter à sortir de chez elles si les abords de leur habitation n’ont pas été modifiés.

Quelques simples changements peuvent pourtant faciliter cet accès. La mise en place d’un système de luminaires, par exemple, offre une meilleure visibilité la nuit tombée. La pose de marchepieds devant les marches est également un équipement peu onéreux, mais très pratique pour fluidifier les déplacements.

Laisser un commentaire

*