Gestion locative : pourquoi passer par une agence ?

Gestion locative : pourquoi passer par une agence ?

En 2019, il n’a jamais été aussi intéressant pour les Français d’investir dans la pierre. Alors que les taux d’intérêt sont au plus bas, les dispositifs fiscaux tels que la Loi Pinel sont une raison supplémentaire de se lancer dans l’investissement locatif. Dans ce cas, une question se pose pour de nombreux acquéreurs : est-il préférable de confier la gestion locative de son logement à une agence ou de s’en occuper soi-même ? La première option semble en effet présenter des avantages non négligeables pour les propriétaires bailleurs.

La gestion locative : une activité chronophage

Aussi attractif que cela puisse être pour votre compte en banque, être propriétaire-bailleur est loin d’être de tout repos. À moins bien sûr que vous ne décidiez de louer votre logement à un proche, la gestion locative implique de nombreuses démarches qui prennent toutes plus ou moins de temps.

En premier lieu évidemment, on pense à la question du locataire. Selon la localisation de votre logement, trouver un locataire sera plus ou moins aisé. Mais vous devrez également vous assurer de sa solvabilité avant de lui confier les clés de votre appartement ou de votre maison !

Viennent ensuite les démarches administratives qui pourront en rebuter plus d’un : rédaction du bail, envoi des avis d’échéances et des quittances de loyer, versement des charges au syndic de copropriété le cas échéant, etc.

Autant d’éléments qui peuvent vite s’avérer dissuasifs si vous avez peu de temps à y consacrer ! Dans ce cas, avoir la possibilité de s’appuyer sur une agence spécialisée dans la gestion locative à Nice ou ailleurs peut être LA solution.

Limiter les risques de vacance locative

Même si vous signez un contrat de location pour une durée déterminée à son arrivée, rien ne vous garantit que votre locataire va rester toute cette période dans votre logement. En général, vous disposez d’un préavis de 3 mois qui peut vous permettre de lui trouver un remplaçant. Mais dans certaines villes, le préavis est réduit à 1 mois, ce qui est plus contraignant pour se retourner.

Cette vacance locative peut fortement varier d’une ville à une autre, comme le montrent les chiffres communiqués par la Fnaim en 2018 :

  • Lyon : 44 jours ;
  • Paris : 59 jours ;
  • Lille : 15 jours ;
  • Toulon : 52 jours ;
  • Etc.

Or, cette vacance locative peut être problématique pour le propriétaire-bailleur, surtout si vous devez rembourser un prêt auprès de la banque ! Dans ces cas-là, confier votre bien à une agence de location à Toulon par exemple peut vous permettre de gagner beaucoup de temps (et donc d’argent).

Gestion locative avec une agence : combien ça coûte ?

Avant de vous lancer dans la gestion locative avec une agence, renseignez-vous sur les tarifs pratiqués. Ceux-ci peuvent varier d’une agence à une autre, mais en général, un mandat de gestion locative représente 5 à 10% du montant du loyer hors charges.

Bien entendu, tout est négociable. Prenez le temps de déchiffrer votre contrat pour voir ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas. Il serait dommage que vous soyez obligé de payer pour un service dont vous n’avez pas besoin, ou à l’inverse, que vous pensiez payer pour un service qui n’est pas compris dans la prestation !

Enfin, même si confier la gestion locative de son logement a un coût, souvenez-vous qu’il peut également s’agir d’une garantie. Grâce à ses connaissances et à ses outils, l’agence sera certainement en mesure de vous aider si jamais vous deviez vous retrouver dans une situation susceptible de vous faire perdre de l’argent (loyer impayé, dégradations…).

Laisser un commentaire

*