Arbitrer entre mettre en location ou revendre

Arbitrer entre mettre en location ou revendre

Lorsqu’on est propriétaire et qu’on doit se séparer de son bien immobilier, qu’elle qu’en soit la raison, il faut choisir entre revendre ou louer. Afin de prendre la bonne décision, il est nécessaire de tenir compte de nombreux paramètres. En savoir plus pour arbitrer entre mettre en location ou revendre.

Pourquoi choisir de revendre son logement ?

Quand on doit déménager suite à une mutation professionnelle, lorsque la famille s’agrandit ou simplement parce que l’on souhaite changer de logement, de multiples choix sont à faire. Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous allez notamment devoir arbitrer entre mettre en location ou revendre votre bien.

Revendre un bien immobilier est un projet qui requiert une grande réflexion préalable et implique de faire certains calculs.

Bien souvent, on entend dire qu’il est obligatoire de conserver son logement pendant 6 ans avant de le revendre. Ce nombre d’années correspond à la durée moyenne permettant d’amortir tous les frais relatifs à un achat immobilier. Si vous ne voulez pas revendre à perte, il est donc conseillé d’attendre au moins 6 ans avant de mettre en vente, sauf si vous n’aviez pas souscrit de crédit à l’époque.

Avant de prendre la décision de revendre, renseignez-vous sur l’état du marché immobilier. En fonction des tendances actuelles (offre/demande) et des évolutions à venir, à vous de voir si le moment est opportun pour céder votre bien.
Vérifiez également qu’avec le budget dont vous disposez vous aurez la possibilité de vous offrir un nouveau logement qui répond à tous vos critères.

Dans quels cas mettre en location son bien immobilier ?

Mettre en location son bien immobilier présente l’avantage majeur de pouvoir le conserver et d’en rester propriétaire, tout en percevant des revenus réguliers.

Dans le cas où vous possédez un budget suffisant pour vous permettre de louer votre bien et d’acheter/louer un autre logement pour y vivre, cette solution est donc idéale.

Avant de mettre en location votre bien immobilier, prenez le temps de dresser une liste complète de tous vos frais, avec l’aide d’un courtier ou de votre banque de préférence, afin de ne pas risquer de vous retrouver dans une situation compliquée sur le plan financier.

Enfin, pour limiter la prise de risques lors de la mise en location de votre logement, pensez à souscrire une garantie pour les loyers impayés des locataires. En optant pour ce type de contrat vous assurez ainsi la protection de votre loyer et conservez alors une certaine tranquillité d’esprit.

Principaux avantages et inconvénients à louer ou vendre

La mise en location ou la vente d’un bien immobilier présentent aussi bien des avantages que des inconvénients.

Revendre son bien immobilier est le meilleur moyen de se constituer un apport suffisant pour acheter plus grand et gagner en confort par la suite.
Cependant, revendre son bien immobilier comporte des risques, car il arrive de faire une mauvaise opération financière et de réaliser une moins-value.

Mettre en location son logement est la meilleure solution pour conserver son patrimoine immobilier et en tirer le meilleur profit en même temps.
Néanmoins louer son bien est parfois synonyme de mauvaises surprises et implique de souscrire une assurance loyer impayé qui couvre de nombreux cas de figure, dont le coût est une dépense supplémentaire à prendre en compte.

Laisser un commentaire

*