Quelles aides pour une maison équipée au gaz naturel ?

Quelles aides pour une maison équipée au gaz naturel ?

Votre logement possède un vieux système de chauffage et vous pensez à le rénover pour un système plus performant fonctionnant au gaz naturel ? Si le budget assez important d’un tel projet peut refroidir, sachez qu’il existe de nombreuses aides au financement de travaux de rénovation énergétiques. Le point sur les solutions existantes s’appliquant aux équipements gaz naturel.

Les aides d’Etat

Logo_de_la_Republique_francaise

L’Etat propose deux aides si vous souhaitez rénover votre chauffage au gaz : un crédit d’impôt, et une TVA unique.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) vous permet de déduire une partie des dépenses liées à votre rénovation énergétique de vos impôts sur le revenu, à hauteur de 30%. Si le montant du crédit d’impôt est supérieur à ce que vous devez régler à l’Etat, la différence vous sera remboursée.

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, outre le fait que vous souhaitiez changer votre vieux système de chauffage, il faut que l’installateur qui réalise vos travaux fournisse également l’équipement nécessaire.

D’autre part, depuis le 1er janvier 2014, les travaux de rénovation énergétique comme l’installation d’une chaudière gaz à condensation bénéficient d’une TVA à taux réduit (5,5%). A noter, les autres travaux de rénovation sont soumis à une TVA de 10%.

Pour profiter de cette TVA intéressante, votre logement (que cela soit votre résidence principale ou secondaire) doit avoir plus de deux ans. La TVA est directement appliquée par l’installateur-fournisseur qui viendra effectuer vos travaux.

Les subventions

logo-anha

Plusieurs organismes sont également prêts à vous aider dans votre projet de rénovation de votre chauffage au gaz : l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), votre région/département/commune, voire même votre entreprise.

L’ANAH propose une aide remboursant entre 35% et 50% du montant total de vos travaux de rénovation, selon vos revenus, et cumulable avec d’autres aides publiques. Pour en bénéficier, votre logement doit être achevé depuis plus de 15 ans.

D’autre part, vous pourrez peut-être bénéficier de subventions locales et d’exonération de votre taxe frontière. En effet, nombreux sont les départements, les communes et les régions qui attribuent des aides au financement de travaux de rénovation énergétique.

Pour en savoir plus sur les aides que vous pouvez demander, il faut vous renseigner auprès de votre agence départementale d’information sur le logement.

Dernièrement, certaines entreprises proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics énergétiques gratuits pour aider les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Les entreprises participantes reçoivent un certificat d’économie d’énergie attestant de leur contribution.

Les prêts

tirelire

Enfin, s’équiper d’une chaudière gaz naturel à condensation peut être financé par plusieurs prêts :

Eco-prêt à taux zéro, qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique des logements. Ce prêt peut être accordé jusqu’au 31 décembre 2018, pour un montant maximal de 30 000 euros.

Prêt spécial lié au livret développement durable, si votre projet de rénovation remplit les conditions de votre banque.

Prêt à taux bonifié, proposé par certaines banques spécialisées et directement adressée à votre installateur.

Prêt d’épargne logement, si vous possédez un plan d’épargne logement arrivé à échéance. Vous pouvez l’utiliser pour vos financer vos travaux.

Prêt à l’amélioration de l’habitat, accordé par la CAF sous certaines conditions. Ce prêt est dédié à la réalisation de travaux d’amélioration énergétique de votre logement.

 

Avec toutes ces solutions de financement, pourquoi se priver d’équiper votre logement d’une solution de chauffage au gaz naturel ?

Laisser un commentaire

*